PETITE ROBE DE FETES

Les fêtes approchent à grands pas, que dis-je? à énormes pas, et certain(e)s se posent, chaque année les mêmes et  mêmes questions: Quel menu?   Quels cadeaux? Quelle tenue? Moi, sincèrement, je l’ignore, tout ce que je sais c’est qu’avec toute la violence qui nous entoure, j’ai décidé d’arrêter un peu toutes ces séries quiPoursuivre la lecture de « PETITE ROBE DE FETES »

Publicité

LETTRE À MON FILS

NOAH, tout comme tes grands parents n’ont guère eu à attendre de se trouver à l’article de la mort, ou que je fasse une sorte de crise d’adolescence pour le faire, mais par ce qu’ils ont jugé qu’il était normal que ce soit ainsi, je t’ecris cette lettre.   Tu as été une surprise, ma surprise,Poursuivre la lecture de « LETTRE À MON FILS »

MON VIRUS, UNE BELLE LEÇON DE VIE

  Ne te moque jamais de personne tant que tu n’es pas morte  Telles sont les paroles qui raisonnaient encore dans ma tête devant ce miroir ou je me regardais l’air grave, sans doute du à la réflexion mais sûrement pas à la tristesse. Je réentendais toutes ces conversations ou cette femme si aimante etPoursuivre la lecture de « MON VIRUS, UNE BELLE LEÇON DE VIE »

L’IMPRIMÉ ET SES MILLE ET UNE RÈGLES

  Qui d’entre nous n’à pas entendu/ lu/vu dire ces sempiternelles phrases au moins une fois:  « les imprimés grossissent » ou tout simplement « oulaaa, trop coloré, on dirait que tu vas à un carnaval« oh oui, il y a malheureusement des choses comme ça, qui traînent toute une histoire avec elles, et c’est le cas de l’ impriméPoursuivre la lecture de « L’IMPRIMÉ ET SES MILLE ET UNE RÈGLES »

THE BROWN MIDI SKIRT

Il y’a quelques mois de cela, alors que nous refaisions le monde deux copines et moi assises sur mon canapé , nous eûmes l’ingénieuse idée de reposer nos cerveaux hypertrophiés en allant faire du lèche vitrine, qui, nous le savions malheureusement finirait par se transformer en « mange vitrine, voir même, dévore intérieur. Une fois dans lePoursuivre la lecture de « THE BROWN MIDI SKIRT »

EN VERT ET TOUJOURS EN VIE

 Je viens vous proposer aujourd’hui un  look de « casi » working Girl en vert ( le casi étant dû aux escarpins dorés que personnellement je ne porterais pas pour aller bosser, mais pour d’autres circonstances plus festives, après, tout dépend de tout un chacun) .le vert est une couleur riche en paradoxes et en nuances, tant dans sa compositionPoursuivre la lecture de « EN VERT ET TOUJOURS EN VIE »

HAUT PERCHEE

S’il ne tenait qu’à moi, je ne porterais que des pantalons (hummmm, tu en es certaine, par ce que je crois que tu adores aussi les combis) ok, je recommence donc. J’adore les pantalons, comme un autre tas de choses (qu’ y puis-je, j’ai un grand coeur) je m’y sens très à l’aise et rassurée,Poursuivre la lecture de « HAUT PERCHEE »